En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Plus d'informations sur les cookies

Bulletin en cours
______________________

N°16

Fragilité
Souci, nature, brisures

 
. Fragilité de l'homme
 Jacques Chopineau
 
 .
Quand la fragilité des choses éclairait l'éternité
 Chantal Humbert

. Rothko ou la fragilité dans la peinture
Edouard Dor
 
. Fragilité - Epreuve et compréhension
Christine Mancheron

. Attention, Fragilité
Cécile du Temple
 
. Fragilité dans le monde du travail
 Agnès Falabrègues

 
. Le monde agricole fragile ou responsable
Matthieu Calame



  


 

 

OK
es
 
Bulletin n°10 -  Limites
Contraintes, condition, dépassement
 
______________________________________________________________________________
 
Editorial



Depuis le premier cri jusqu'à son extrême fin, l'homme ne cesse d'éprouver ce qu'il faut d'effort pour grandir, être, survivre. Sous le signe de l'épreuve, la dynamique est en confrontation avec tant de contradictions ou contraintes que le mot "limites" qui les résume sonne comme une horreur. L'ultime, même, jamais ne se nomme. Mais que l'on pense à la force qui s'affirme lorsqu'une étape est franchie et l’évocation d'un cap ou d'une difficulté vaincue prend l'éclat du triomphe. Si, bien souvent, l'expression "Il n'y a plus de limites" est celle d'une longue nostalgie, c'est qu'elle désigne par "limites" l'enveloppe d'un champ du réel, celui des codes et conditions, et que le champ toujours se transforme.
 
Interroger les limites, c'est interroger les chances du possible, aller au plus près de la définition imposée et préparer ses transformations.

Nommer est la condition du langage et de la compréhension, tout simplement de la vie ensemble. Nommer les limites instaure  les dimensions constitutives de la société et de la religion. C’est ce que souligne Jacques Chopineau à partir d’exemples de la situation politique actuelle et de la sagesse ancestrale.

A travers les recherches étymologiques et mythologiques sur la définition des frontières, Jean Marc Huissoud rappelle que leur définition résulte de choix et s’interroge sur ceux que nous réserve l’avenir.

Thibaut Gress ravive la lecture des perspectives de dépassement auxquelles nous engage le surhomme selon Nietzsche. A la suite de la vision hégelienne selon laquelle la négativité permet à l’homme sujet de s’affranchir de toute dépendance, le surhomme réalise une nouvelle force d’affirmation qui est la vie même.

Si, à l'adolescence, l'apprentissage des limites peut être trouble et violent comme les initiations,Thomas Gaon et David Morin Ulmann, en rapprochant les jeux video  de la figure du labyrinthe, montrent comment à travers ces épreuves s’organisent pulsions, désirs, découvertes, et les affrontements aux images paternelles.

Pour le peintre, la cartographie, exercice de représentation du monde, engage un  geste qui campe, cadre et respire. A travers les évocations des péninsules ibérique et armoricaine, de la Corse, Guy Le Meaux s’engage dans la quête d’un tracé qui rend perceptible les rythmes vitaux et leurs mouvements renouvelés.

Le regard du photographe Yves Arcand confronte les dimensions de l’humain au monde qu’il construit et au monde de la nature.

Le rappel de l’exigence juste en ce qu’elle écarte le mauvais et prodigue la nourriture profonde est la limite dans son sens le plus simple. Telle nous la révèle la lecture du psaume premier à laquelle nous conduit Jacques Chopineau.

Les études les plus récentes des géographes permettent à François Moullé de résumer sous le terme de « Discontinuités » les divergences de pratiques et de valeurs que l’on observe autour des « frontières ».

C’est la valorisation de l’entre deux qui est mise en exergue par les expériences d’aménagement du territoire que nous relate Michel Hoessler, de l’agence TER.

Les expressions des intervenants en milieux culturels et économiques différents permettent de mieux comprendre ce qui autorise ou freine les effets d’une action même jugée nécessaire et conduite en commun.

Qu’elle soit au plus près et redoutée, ou lointaine et perspective d’un formidable possible à atteindre, la limite peut être un sujet de découvertes mais avant tout elle  doit être nommée.
 

Catherine Luuyt

 
 
© Guy Le Meaux

©Yves Arcand
Chroniques

Limites  : bornes, frontières
Jacques Chopineau
> Lire l'article

Les difficiles limites de la géopolitique : les frontières 
Jean Marc Huissoud
> Lire l'article

Le surhomme pour apprendre à vivre enfin
Thibaut Gress
> Lire l'article

Labyrinthe, adolescence et jeux video
Thomas Gaon et David Morin Ulmann
> Lire l'article

Regards

Cartographies
Guy Le Meaux
 > Voir

Dimensions. L'homme et son territoire
Yves Arcand
 > Voir
 

Lectures
 
Limites. Une simple note de lecture
J. Chopineau
> lire l'article

 

Plate forme
 

De la frontière aux discontinuités. Regards de géographes
François Moullé
> Lire l'article

Les limites comme territoires de projets
Entretien avec Michel Hoessler, Agence TER
> Lire l'article

Conduire un projet commun dans un monde de différences. Récit d'actions entre Nord et Sud
Christine de Sainte Marie - Elevages sans frontières
> Lire l'article

Les limites au coeur de la conception sociale
Philippe Randin - Nouvelle Planète
> Lire l'article

10% Limites
François Kenesi
> Voir 
 

 
 
Ajouter un commentaire
 
es

IN MEMORIAM 

Jacques Chopineau

Livret

TEMOIGNAGES


 
 Vous pouvez écrire à
 redaction@espritdavant.com

 
 
 
Chroniques
__________________

Regards
__________________

Lectures
__________________
 
Plate forme
__________________

Editorial
__________________


Texte libre


Vient de paraître


ROTHKO, pour s'y perdre
Edouard DOR
Editions Espaces et Signes