En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Plus d'informations sur les cookies

Bulletin en cours
______________________

N°17

AVANT
Sagesses de la mémoire

Hommage à Jacques Chopineau


. Regard sur l'Avant
 Jacques Chopineau
 
 .
Le chemin de l'homme
 Jacques Chopineau

. Une histoire d'amitié
Pierre Lehnebach
 
. La vie de la lecture
Béatrice Bailleux

. Le garçon à la pie grièche
Anne Marie Reijnen
 
. Compagnon silencieux du dialogue
 Mohammed Jamouchi

 
. Jacques es-tu là ?
Mohammed Jamouchi

. En chemin avec le vagabond de Bosch
Chantal Humbert

. Mémoire après un génocide
Argan Aragon -Marcela Gerreda

. Peurs et promesses du passé
Camille Petit




  


 

 

OK
es
 
Bulletin n°11 - Autorité
 Devoir ou pouvoir
                                                                                                 
_______________________________________________________________________________
 
Editorial

 

L’autorité n’est pas bien en cour. Cela se sait. Cela se dit.

Il n’en demeure pas moins que sans autorité, il est difficile d’agir, d’organiser, de vivre, à quelque échelon que ce soit.  Difficile aussi d’apprendre ou de faire apprendre, d’engager, souvent même de « sauver »,  chaque fois que l’individu seul est en détresse, cela peut se présenter parfois !

L’autorité devrait dessiner un rapport symbolique mais notre époque en est inquiète. La première question, celle des possibilités de fonctionnement d’un groupe, Christian Ruby la pose à partir de quelques exemples et de l’expression qu’en donnent les artistes. Tout à la fois nécessaire, requise et absente, l’autorité ne peut être absolue ni dans l’absolu, elle ne peut se confondre avec la maîtrise car elle s’engage dans le débat et se confronte sans cesse à l’imprévu, elle se trouve renvoyée à la définition d’un projet commun et à l’exercice.

Sans doute transformer et dépasser sont les capacités premières  des artistes. Ainsi, Courbet franchit  les impératifs des écoles qui  lui font barrage et impose une nouvelle esthétique. Chantal Humbert relate les étapes majeures de sa carrière de peintre et montre comment par les tableaux successifs, « l’enterrement à Ornans »,  « les baigneuses », « l’atelier », il se rebelle contre l’idéal établi et s’impose en maître d’une école nouvelle.

Puisque son rôle est de « faire grandir », l’autorité est inhérente à la pédagogie et à la vie en groupe, mais son rôle est aussi de s’effacer au fur et à mesure que se développent ceux qu’elle conduit. C’est ce que nous rappelle Cécile du Temple.

René Abel ravive les couleurs connues de l’histoire de France et s’interroge sur l’avenir qui s’engage, affranchi ou respectueux de l’autorité de cette Histoire. 

Jean-Louis Vieillard-Baron nous invite à dépasser la soif d’individualisme en portant notre attention aux idées et notamment à l’essence du politique selon Hegel.

L’art roman sait en un geste identique, l’index dressé, camper l’axe d’une narration tantôt vers le salut, tantôt vers le danger. Ainsi l’autorité laisse trouver sa voie à celui qui en saisit le sens.

Faire reconnaître unité et suprématie, conduire le peuple de façon juste, prend souvent l’allure de défis. Jacques Chopineau nous en présente quelques exemples à la lumière des prophètes de la Bible et de notre histoire récente.

Dans les différents contextes de gouvernance, industries, ou ministères, entraîner l’adhésion nécessite le courage et l’implication personnelle mais aussi l’écoute et la vision qui permet d’annoncer un avenir meilleur. C’est ce que rappelle François Lépine après son expérience de préfet et de dirigeant d’entreprise.

Dans la vie de l’armée, la culture du groupe prédomine. C’est à travers l’exigence de discipline qui la caractérise et son évolution, que Line Sourbier-Pinter nous aide à voir à quel point « obéissance, sens de l’action et éthique sont indissolublement liés ».

 Les conditions nouvelles pour les échanges qu’ouvrent les relations internationales invitent à relire les jeux de forces modélisés par Max Weber. Ludovic Jeanne nous conduit dans cette analyse des relations d’obéissance ou de domination transformées par les décalages des référentiels symboliques qu’introduit la globalisation.

Autoritarisme ou autorité ? L'un marquant l'échec de l'autre. Les observations d'Hugues Lagrange nous font découvrir les conditions de respect et d'éducation dans les sociétés africaines, les difficultés rencontrées par ceux qui quittent leur pays d'origine lorsqu'ils sont confrontés à une société qui, non seulement ignore leurs modèles, mais prétend à un idéal unique peu soucieux des conditions de son exercice. Elles nous éclairent sur les impasses qui guettent la culture des pays qui se veulent "pays d'accueil".

Si l’autorité suppose une figure de référence et en cela amène la contestation, si l’autorité est une empreinte et par cela signifie la reconnaissance, en proue, en creux ou en  attente,  elle est la marque de la relation entre soi et les autres. Elle est aujourd’hui  comme toujours une force et une question.

                                 Catherine Luuyt


                                  
 
Chroniques

 

- Notes sur l'exercice de l'autorité
Christian Ruby
> Lire l'article

- Courbet. Un rebelle qui fait école
Chantal Humbert
> Lire l'article

- Un regard sur l'autorité
Cécile du Temple
> Lire l'article

- Autorité de l'histoire
René Abel
> Lire l'article


- Autorité morale et symbolique
Jean-Louis Vieillard-Baron
> Lire l'article


Regards

 - Figures romanes de l'autorité
  Voir

 

Lectures

- Autorités
 J. Chopineau

lire l'article
 
 
Plate forme
 
- Exercice de l'autorité. Partage et adhésion
François Lépine
Propos recueillis par C. Petit

-  Obéir et se faire obéir
Line Sourbier-Pinter

> Lire l'article
 
 
- En relisant Max Weber
 Digressions interculturelles sur l'obéissance
L. Jeanne
> Lire l'article


- Autoritarismes et brouillage des rapports de générations
H. Lagrange
>Lire l'article
 
 
 
* Remerciements au service photographique du Musée d'art et d'histoire de la Ville de Genève. http://ville-ge.ch/mah/
 

Ajouter un commentaire - 1 commentaire
 
es

IN MEMORIAM 

Jacques Chopineau

TEMOIGNAGES


 
 Vous pouvez écrire à
 redaction@espritdavant.com

 
 
 
Chroniques
__________________

Regards
__________________

Lectures
__________________
 
Plate forme
__________________

Editorial
__________________


Texte libre


Vient de paraître

Les fruits amers de la démocratie

Principes d'anarchie

Deux ouvrages de réflexions politiques

de

Paul Valéry

Recueillis par
Edouard DOR
Editions Espaces et Signes