En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'installation de cookies sur votre terminal. Plus d'informations sur les cookies

Bulletin en cours
______________________

N°17

AVANT
Sagesses de la mémoire

Hommage à Jacques Chopineau


. Regard sur l'Avant
 Jacques Chopineau
 
 .
Le chemin de l'homme
 Jacques Chopineau

. Une histoire d'amitié
Pierre Lehnebach
 
. La vie de la lecture
Béatrice Bailleux

. Le garçon à la pie grièche
Anne Marie Reijnen
 
. Compagnon silencieux du dialogue
 Mohammed Jamouchi

 
. Jacques es-tu là ?
Mohammed Jamouchi

. En chemin avec le vagabond de Bosch
Chantal Humbert

. Mémoire après un génocide
Argan Aragon -Marcela Gerreda

. Peurs et promesses du passé
Camille Petit




  


 

 

OK
es
 
Visions de nuit
M.J. Sharp
___________________________________________________________________________________________________________
 
 


                                                                                           Backyard Wreath
                                                                                             © 2008 MJ Sarp

 
                                                                                                
                                                                                                 Field at Dawn
                                                                                            © 2006 MJ Sharp

 
Je suis photographe documentaire depuis plus de deux décennies, mais au tournant du nouveau millénaire, je me suis trouvée conduite à des thèmes très spécifiques : la mise en danger des animaux vivant la nuit. J'ai photographié les bébés tortues de mer, le long de la côte du sud-est de l'Amérique du Nord, qui éclosent la nuit et utilisent les reflets du clair de lune sur l'eau pour se guider vers la mer, ce qui devient de plus en plus difficile pour elles dans des temps modernes car elles confondent les lumières de la ville avec le clair de lune sur l'océan. J'ai également fait un reportage sur un recensement de chauves-souris attirées dans ma région des États-Unis du sud-est. Les deux reportages concernaient des créatures mal comprises et rarement aperçues dont les millions d’années d’adaptation à leur environnement n’étaient soudainement plus en phase à cause de la destruction de leur habitat infligé par l’humain.

L'inadéquation de l'environnement humain dominait mes pensées à ce moment-là, et ce qui produisait "l'inadéquation" a alors commencé à accroître sa portée. Une maladie grave survint dans ma famille, et voyant les personnes aimées essayer de se diriger dans le monde moderne quand elles étaient malades, faibles, ou frêles, a pointé un doigt accablant sur son rythme ruineux. Notre société efficace et rapide a commencé à donner la sensation d’être très préjudiciable, malsaine, et suspecte. Il n'y avait aucune place pour la guérison lente ; aucun temps pour que la vérité se révèle par sa simple émergence. Le jour a commencé à sembler toxique. La nuit semblait plus honnête. La nuit, tout fonctionnait selon son propre temps.

La première photo d’art que j’ai réalisée la nuit était des jonquilles, des fleurs qui de jour étaient tout à fait imperturbables mais à la lumière du réverbère révélaient avoir des pétales minces comme du papier, marqués par le combat, et las. C'était une révélation. J'ai passé une saison entière couchée dans les parterres de fleurs au milieu de la nuit avec un appareil-photo à soufflets de grand-format, enregistrant cette réalité alternative des fleurs. Plus tard j'ai progressivement élargi mon champ d’action pour inclure de plus grandes scènes de paysage et des scènes domestiques intérieures la nuit ou dans la lumière très basse (au crépuscule, par exemple). Des scènes qui étaient déjà touchantes à l’ordinaire sont devenues bien plus intenses quand il a fallu des heures pour accumuler suffisamment de lumière sur le film pour faire l'exposition. La photographie qui a résulté a toujours eu une qualité d’obsession de la lumière parce que, en fait, il était impossible de " voir" la scène comme ça en temps réel. Elle n’a pu exister qu’après une longue élaboration de la lumière sur l'émulsion sensible du film. La photographie est devenue une manière de méditer et rester avec les objets et les espaces qui avaient en quelque sorte survécu à leur utilité de jour ; pour noter ce qui avait été mis à l’écart ; pour prendre le temps de se reposer avec et de voir vraiment la beauté dans ce qui était en mouvement à son propre rythme, dans son propre temps, pour ses propres fins.




Que nous remercions tout particulièrement pour s'être exprimée directement en Français
 
 
                                                                                    Beth Ann and Eclipse
                                                                                          © 2008 MJ Sharp

 
 
                                                                                                 Jaye's Truck
                                                                                          © 2009 MJ Sharp

 
 
                                                                                                        Contact
                                                                                          © 2006 MJ Sharp

 
 
                                                                                              Wrapped Patio
                                                                                          © 2009 MJ Sharp

 

                                                                                          Night Watertower
                                                                                          © 2009 MJ Sharp

 

                                                                                                       Laundry
                                                                                          © 2009 MJ Sharp

 
 
                                                                                      Tennessee Christmas
                                                                                          © 2006 MJ Sharp


 
                                                                                                 4 a.m. Tulips
                                                                                          © 2004 MJ Sharp

 
 
                                                                                      Purple Coneflowers
                                                                                          © 2004 MJ Sharp
 
 
 
                                                                       Beth Ann and Nancy in Maine
                                                                                          © 2005 MJ Sharp

 
 
                                                                                                  Post Wreath
                                                                                          © 2008 MJ Sharp

 
 
                                                                                                  Night Horses
                                                                                          © 2007 MJ Sharp
 
MJ Sharp

mj@mjsharp.com
http://www.mjsharp.com

P.O. Box 3061
Durham, NC 27715
919-270-5930
 
 
 
Ajouter un commentaire - 1 commentaire
 
es

IN MEMORIAM 

Jacques Chopineau

TEMOIGNAGES

 

 
 Chroniques
__________________

Regards
__________________

Lectures
__________________
 
Plate forme
__________________

Editorial
_________________
Vient de Paraître


Peut-on
Dialoguer
Face au populisme

Pour accéder à la lecture


Un entretien avec Mohammed Jamouchi
par
Carolina Samper

Dialogue interculturel de l'Unesco


Vient de paraître

Les fruits amers de la démocratie

Principes d'anarchie

Réflexions politiques

de

Paul Valéry

Recueillis par
Edouard DOR
Editions Espaces et Signes