En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre entité ainsi que par des tiers afin de vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d'intérêts, la possibilité de partager des articles sur les réseaux sociaux, et la réalisation de statistiques d'audiences.

Plus d'informations sur les cookies

Bulletin en cours
______________________

N°17

AVANT
Sagesses de la mémoire

Hommage à Jacques Chopineau


. Regard sur l'Avant
 Jacques Chopineau
 
 .
Le chemin de l'homme
 Jacques Chopineau

. Une histoire d'amitié
Pierre Lehnebach
 
. La vie de la lecture
Béatrice Bailleux

. Le garçon à la pie grièche
Anne Marie Reijnen
 
. Compagnon silencieux du dialogue
 Mohammed Jamouchi

 
. Jacques es-tu là ?
Mohammed Jamouchi

. En chemin avec le vagabond de Bosch
Chantal Humbert

. Mémoire après un génocide
Argan Aragon -Marcela Gerreda

. Peurs et promesses du passé
Camille Petit




  


 

 

OK
es
 
Bulletin n°8 - Lumière
Quête et ouverture
_____________________________________________________________________________
 
Editorial
 
 
Douce, subtile, violente, incertaine, réfléchie, ... Il y a autant de qualificatifs pour la lumière que pour l'être humain et bien souvent ce sont les mêmes. Faut-il penser que lumière et humain sont semblables ? Faut-il définir l'un par l'autre ?
 

La lumière ne peut être toute autre et pourtant elle est insaisissable. C'est dans cette distance paradoxale que s'inscrit sa recherche et sa mesure.

 
Gérard Bonnet ouvre la réflexion en rappelant qu’il n’y a pas de vision sans relation. Il évoque tout d’abord la vision primordiale de l’enfant découvrant son monde affectif et réel puis il invite à lire le mythe platonicien de la caverne comme une mise en scène de la relation entre un monde fictif fait de fantasmes et de rêves et les réalités du moment qui permettent la réalisation de représentations.
 
En suivant Kandinsky dans son parcours vers l’abstraction, sensibilité accrue pour les couleurs et effacement de l’objet, Thibaut Gress nous amène à une interrogation sur ce qu’est la lumière et notre rapport au visible, reflet de la réalité ou nécessité intérieure.
 

A propos de la fête de Noël, fête du retour de la lumière en tous lieux et en toutes époques, associée dans la tradition chrétienne à la venue de Jesus enfant, pauvre parmi les pauvres, Jacques Chopineau souligne le paradoxe qui voit se transformer cette célébration en fastes de fête de la consommation.

 La lumière dont nous parle Eric Binet est une pépite précieuse qui ne peut être vue mais reçue au cœur et qui guide chaque pas hors des ténèbres. S’il la reçoit, l’homme, serti dans l’instant, devient vitrail.

C’est, ici sous la forme d’un court poème, que Marie Chamant, artiste plasticienne, fait de la lumière et du jeu des couleurs un parcours brisé entre l’instant et l’absolu.

 Le travail photographique de M.J. Sharp est un véritable parcours de révélation par la lumière, comme toute photographie se doit de l’être certes, mais plus particulièrement par son choix de sujets en faible éclairage- nuit ou crépuscule- nécessitant des pauses longues qui rendent attentif aux détails oubliés de la dynamique diurne habituelle.

Savoir et voir, éclairer ou refléter, sont les distinctions auxquelles nous sommes conviés par la lecture du récit de la Genèse. Ainsi Jacques Chopineau nous conduit à discerner la lumière des sciences ou de la connaissance de la lumière initiale qui est aussi celle du jour de l’accompli.

Par son commentaire du verset coranique "de la lumière", Mohamed Jamouchi nous ouvre à la vision de la divine lumière, la lumière absolue, et ses rapports avec les hommes et les prophètes.

Le travail du vitrail est véritablement un travail de la lumière et des couleurs. Le maître verrier Bruno Loire nous explique comment le verre peut servir des expressions artistiques variées et transformer, par les jeux de lumière, des édifices, des atmosphères.

Comme en promenade, les souvenirs et les croquis de l'architecte François Kenesi nous invitent à percevoir dans la lumière un matériau à part entière pour les constructions et les aménagements d'espaces de vie.

Les peintures rupestres de la grotte aux cerfs de Badisco, déchiffrées par Ambrogio Galbiati, se révèlent être plus que des représentations d’êtres humains et d’animaux. Elles sont des signaux sur un parcours en progression difficile, un jalonnement conduisant à l’équilibre entre haut et bas (faut-il penser ciel et terre ?), et peut-être, à pénétrer l’invisible.
 
A travers chacune de ces démarches l’expérience de la lumière est celle d’une découverte et d’une mémoire pour laquelle les obstacles se transforment en révélation. Dans le creux de l'hiver, la lumière solaire s'absente. Il est simplement l'heure de rappeler que c'est toujours elle, et son écho intérieur, qui nous guident à travers ses traces ou ses manques, ses fulgurances.
 

Catherine Luuyt

 
 
 
Chroniques

- La lumière primordiale
 
G. Bonnet
> Lire l'article

- Le retrait de la lumière - libération de l'âme - Propos sur la peinture de Kandinsky
  Th. Gress
> Lire l'article

- La fête de la lumière ?
  J.Chopineau
> Lire l'article

- Lumière  Caca
  M. Chamant
> Lire l'article

- La nuit Lumière
E. Binet
 

Regards


 - Visions de nuit
   MJ. Sharp
> Voir les images

 

Lectures


- L'autre lumière
  J. Chopineau
> lire l'article

- La divine lumière
M. Jamouchi
Plate forme

- Promenade en lumières. Notes d'un architecte
 F. Kenesi

- Le vitrail, travail de la lumière et des couleurs
  B. Loire
> lire l'article
 
- Peintures rupestres. Dessin de l'invisible
  A. Galbiati
> lire l'article

 
 
 
 
Ajouter un commentaire
 
es

IN MEMORIAM 

Jacques Chopineau

TEMOIGNAGES

 

 
 Chroniques
__________________

Regards
__________________

Lectures
__________________
 
Plate forme
__________________

Editorial
_________________
Vient de Paraître


Peut-on
Dialoguer
Face au populisme

Pour accéder à la lecture


Un entretien avec Mohammed Jamouchi
par
Carolina Samper

Dialogue interculturel de l'Unesco


Vient de paraître

Les fruits amers de la démocratie

Principes d'anarchie

Réflexions politiques

de

Paul Valéry

Recueillis par
Edouard DOR
Editions Espaces et Signes