Feuilles du temps

Le temps passe. Le projet d’en donner une repr√©sentation √©voque irr√©sistiblement des marques, sinon d’√©rosion, du moins de¬†transformation. Hors cela, en faire un tableau est un d√©fi.
 
Le saisir en amont de l’usure, au d√©but de sa force et cependant dans le d√©tail et dans l’ouverture du paysage, en proposer la composition alliant le proche et le lointain, comme une ic√īne, est ce que proposent les photographies de Jean de La Tour.
 
Saisir le temps peut √™tre saisir l’extr√™me pointe du d√©part, le point amont de la dur√©e dans l’or absolu de la venue du”printemps”.
 
     Photographies de Jean de La Tour