Les chroniques

Tout l'Esprit d'Avant
Le Corbusier

Le Corbusier

En un seul volume, la « Cité radieuse » rassemble toutes les composantes d’une ville avec ses services de proximité, ses espaces de loisirs et de convivialité.

lire plus

Le recul du village

Je me souviens d’un choc en arrivant par erreur dans un village un peu à l’écart de l’intense trafic automobile de la banlieue ouest de Paris, un vendredi en fin d’après midi.

lire plus

Le recul de la prairie

Je me souviens d’un choc en arrivant par erreur dans un village un peu à l’écart de l’intense trafic automobile de la banlieue ouest de Paris, un vendredi en fin d’après midi.

lire plus

La “Cité radieuse”

En un seul volume, la « Cité radieuse » rassemble toutes les composantes d’une ville avec ses services de proximité, ses espaces de loisirs et de convivialité.

lire plus

Le temps perdu et le temps retrouvé téléscopés

Notion impalpable, idée abstraite, le temps interpelle beaucoup les artistes. Tel est le cas des peintres surréalistes au début du XX éme siècle, qui renversent les valeurs traditionnelles fouillant dans l’inconscient. Cette révolution n’est en fait que la reprise organisée de thèmes anciens : la vie et la mort, et surtout le passé, le présent et le futur. Ils existaient déjà dans les fétiches d’Océanie, dans les œuvres de Bosch. On les retrouve aussi dans les recherches de Vinci, dans les allégories d’Arcimboldo sans oublier certaines gravures de Goya ainsi que les lavis d’Hugo.

lire plus

L’expérience du temps

Le temps nous obsède, nous courons après le temps comme le lapin blanc dans Alice au pays des merveilles, nous manquons de temps ou nous trouvons le temps long. À chaque instant, nous pouvons vérifier l’écoulement de la durée en observant le temps qui passe en regardant notre montre.

lire plus

Pour une nouvelle approche de la ressource temporelle

Les temps changent et nous n’en avons pas toujours conscience. En moins d’un siècle, le temps de travail a été divisé par deux, l’espérance de vie s’est accrue de 60 %, le temps libre a été multiplié par 5 représentant 15 années de la vie d’un homme, le temps de sommeil est passé de 9 heures en 1900 à 7 heures.

lire plus

Economie et prophétisme

Parler du prophétisme et de son rapport avec l’économie, pour un économiste, ce n’est pas évident : les deux notions semblent s’exclure mutuellement. Tentons cependant de mettre les deux termes en relation.

lire plus

L’intériorité religieuse

La notion d’âme est aujourd’hui utilisée dans un contexte esthétique et affectif pour désigner le siège fugitif des émotions les plus subtiles. On hésiterait à faire comme Platon un parrallèle métaphysique entre l’âme et la cité.

lire plus

Quel Imaginaire ?

L’humain n’est pas seulement raison ou déraison, il est aussi créateur de ces images qui lui donnent d’avancer dans le clair-obscur de son monde. D’ailleurs, entre raison et déraison se situe une sorte de ligne de flottaison. La raison est la partie visible, mais une grande partie de l’humain plonge dans l’obscur. Parfois pour le pire !

lire plus

Le formatage de l’idée d’imagination

Qui peut ignorer le propos massivement tenu autour du rapport entre les « jeunes » et l’imagination ? Souhaitons-nous les aider ou en avons-nous peur ? Toujours est-il que le discours est presque constamment déployé sur le registre de la déploration : Ils n’ont plus d’imagination !

lire plus

Après ou d’après ?

Dans le cours de la pensée qui emporte les efforts du moment, les métaphores élaborées et toutes les pages rédigées, chacun retient autant qu’il peut certaines notions. Nous avons cru bon de nous arrêter sur la notion de contemporain [2].

lire plus

Sources et tradition

Les termes doivent, sans doute, être un peu éclaircis. En effet, ils ne recouvrent pas les mêmes réalités, même s’ils peuvent parfois être interchangeables. Ils ont un trait commun cependant : un lien qu’on peut dire « patrimonial ». Car ce sont des éléments de notre passé collectif qui fondent l’assise de notre présent. La transmission est donc fondamentale.

lire plus

Traditions musulmanes et traditions prophétiques

Les religions dites révélées (judaïsme, christianisme, islam) ont développé chacune une notion propre de la tradition liée à l’économie de la révélation et aux formes de contrôle de la transmission de la foi par les clercs. Toute l’histoire de la tradition chrétienne est ainsi travaillée par les débats sur la légitimité respective des Écritures et des traditions comme sources authentiques de la Révélation.

lire plus

Entre modernité et tradition

Il y a vingt ou trente ans, on n’aurait sûrement pas posé le problème de notre société en ces termes. On aurait plutôt parlé de réussir à faire la révolution, ou de réussir à mieux diffuser le progrès.

lire plus

Art roman et dualité

Ma réflexion partira de cette période du Moyen Age comprise entre 1000 et 1150 au cours de laquelle s’épanouit l’art roman. La dualité est très présente dans les églises construites à cette époque et souvent fortement structurée autour de l’opposition entre le bien et le mal, ainsi qu’en témoignent les représentations du Jugement dernier figurant parfois au tympan des édifices.

lire plus

Face à l’ombre

C’est sur des mots célébrant le deux que, dans l’œuvre de Nietzsche, Zarathoustra survient et engage son témoignage : « Quand soudain, amie, un fut deux. Zarathoustra passa devant moi. » [1] L’avènement du deux a lieu à Midi, dans le grand soleil, par la figure du sage Zarathoustra. Dans le récit du solitaire, c’est le dédoublement qui fait histoire et engage la suite du changement. Il délivre de l’attente et met en chemin.

lire plus

Liens et déliens de la communauté des regards

Aujourd’hui, nous constatons que le prima télévisuel, qui a géré l’activité commune des regards pendant une quarantaine d’années, est en train de s’effacer au profit d’un nouveau mode de diffusion de l’imagerie collective, et de nouvelles pratiques de consommation visuelle. La généralisation efficace de la relation domestique au réseau internet dans les pays développés a permis de mettre en place une nouvelle « offre » massive d’imageries numériques facilement accessibles au plus grand nombre.

lire plus

L’arbre qui tombe

Quel lien y-a-t-il entre un événement et l’information qui le relate ? La question vaut d’être posée car, dans une société comme la nôtre, un événement n’existe que s’il est médiatisé.

lire plus

Prendre par la taille

Sûr, personne ne vous dira jamais qu’il a son BEP de sarclage, son DEUG d’éleveur de dahlias, une agrégation de tailleur de pommiers.

lire plus

Ce qui lie, sépare

Face à l’autre, nous sommes liés à lui. Même sans l’aimer, même sans le haïr, le lien est là, parce que nous ne pouvons pas faire autrement. La perception nous lie à tout ce que nous pouvons connaître, et par là nous met au centre d’un système de connexions auquel nous appartenions même avant de nous en apercevoir.

lire plus

A propos du pastoralisme nomade

L’usage courant met sous les mots des significations diverses qui peuvent amener à des incompréhensions, notamment en ce qui concerne le nomadisme. La clarification des notions nécessaire pour établir une typologie met en évidence qu’à des modes d’habitat et de subsistance correspondent des représentations et des relations sociales spécifiques. C’est ce qui nous importe ici.

lire plus

Le retrait de la lumière, libération de l’âme

Lorsque Kandinsky fait paraître en 1913 ses célèbres Regards sur le passé (Rückblicke) dans lesquels il décrit son enfance et la genèse de son amour pour la peinture, la première chose qui frappe est assurément sa dilection presque instinctive pour la couleur ; dès la première page des Regards, c’est un festival polychrome qui explose au devant du lecteur et qui donne le ton de la démarche de Kandinsky :

lire plus

La fête de la lumière ?

Le paradoxe de Noël est ce qui nous occupe ici. Noël est double. En première instance, c’est, bien sûr, la fête de la naissance de Jésus, selon la tradition. Nul ne connaît, en fait, ni le jour, ni l’année, mais la tradition fait que cette fête est célébrée le 25 décembre.

lire plus

Lumière / caca

La majeure partie de l’œuvre de Marie Chamant se compose de variations sur le thème de la lumière et de ses jeux :
« Lumineuses » assimilables à des vitraux [1971-1978]
« Lieu de ressourcement » considéré comme un équipement public [1972-1988]
« Murs pignons parisiens… Place aux bijoux aimés… Kiosque de ressourcement » œuvres pour l’espace public [1975-1995]

lire plus

Le langage médiatique : un pouvoir discret mais redoutable

L’homme appartient à une espèce intelligente capable d’inventer et de façonner des outils remarquables. Parmi eux, le langage, conçu par l’être rationnel afin d’exprimer sa pensée et de communiquer avec ses homologues à travers un système de signes conventionnels.

lire plus

Sms, chats et blogs,

Les moyens modernes de communication que sont les chats, les blogs, ou les SMS font souvent place à des pratiques écrites particulières, notamment chez les jeunes.

lire plus

Mettre des langues dans des boîtes ?

Le langage humain pouvant être décrit tant comme un milieu qui détermine notre rapport au monde que comme un outil de communicationi, il est sans doute naturel que nous ayons tendance à classer les langues selon les mérites culturels ou utilitaires que nous leur attribuons à tort ou à raison. Ou, pour le dire de façon moins policée, à mettre des langues dans des boîtes…

lire plus

Des religions

On parle beaucoup, aujourd’hui,  de religion. Cela peut, sans doute, paraître paradoxal dans une civilisation éprise de rationnel. Mais la religion est souvent identifiée à une croyance et/ou une pratique majoritaire –éventuellement une superstition héritée du passé, institutionnelle et dogmatique.

lire plus

Limites : bornes et frontières …

Toutes les activités humaines connaissent une limite. Aucune n’est immortelle… Le monde humain est marqué par l’impermanence. L’historien de l’art, Jakob Burkhardt rappelait : La durée de vie d’un phénomène quelconque est une limite : le soir viendra.

lire plus

Jargon – la mort d’une culture

Toute culture est véhiculée par une langue. La mort de l’une annonce la mort de l’autre, irrémédiablement. C’est cela qui conditionne les considérations qui suivent.

lire plus

Le surhomme pour apprendre à vivre enfin

Dans un ouvrage stimulant quoique contestable, le spécialiste du surréalisme Michel Carrouges[1] avait dressé la liste des pensées philosophiques qui lui semblaient constituer un éloge du surhomme, hissant ainsi l’homme sur un piédestal prométhéen et pétri d’hybris.

lire plus

Labyrinthe, adolescence et jeux video

Le thème du labyrinthe (Lebarinthe, 1418 ; latin labyrinthus, grec laburinthos), qui n’est pas le dédale (nom plus sombre de son inventeur), participe de ces invariants anthropologiques que la raison occidentale veut absolument circonscrire (s’en promettre la compréhension), car elle remarque sa présence rassemblée dans des mondes et des époques forts différentes depuis le paléolithique[1]et le néolithique (Attali, 1996 : 38-39).

lire plus

L’autorité morale et symbolique

L’autorité n’a pas bonne presse aujourd’hui, puisque l’individu est jaloux de sa liberté, dans une société qui n’a jamais été aussi individualiste. Mais on doit essayer de dépasser le refus spontané de toute autorité supérieure exercée par une personne sur d’autres ; il faut prendre au sérieux la question de l’autorité des idées.

lire plus

Courbet. Un rebelle qui fait école

Gustave Courbet (1819-1877), longtemps écarté des Salons, traverse l’art avec une suite de scandales. Affranchi de la tradition, Courbet va être le premier artiste qui organise une exposition de ses propres œuvres en réaction au Salon institutionnel.

lire plus

Autorité de l’Histoire

Un nouvel entretien -en fait : une nouvelle écoute- des paroles de ce vieil ami de mon père. Des propos qui semblent poser, à nouveau, la question des rapports que nous entretenons avec nos ancêtres qui nous ont fait ce que nous sommes. Quelle est l’autorité de ces ancêtres ? Qu’en faisons-nous ?

lire plus

La nuit lumière

La lumière est pour les ténèbres
Ce sont les ténèbres qui l’appellent et parfois la nomment
La lumière joue à la trace comme l’origine dans notre développement
En elle-même inatteignable, invisible

lire plus

Les Jumeaux mythiques

Reflets d’une perfection originelle ou héritage d’une première humanité incomplète, héros civilisateurs ou rivaux fratricides,  les jumeaux mythiques ont les rôles les plus divers dans les cosmogonies primitives. Les multiples versions des mythes rendent parfois difficile de distinguer frères et jumeaux.

lire plus

Un regard sur l’autorité

L’Auteur, c’est la source, celui qui donne la vie.

Dans la Genèse, Dieu crée et nomme le monde, puis l’homme et la femme à son image. Ce faisant, il leur laisse la liberté de répondre ou non. L’autorité a vocation pédagogique. Nul ne peut la saisir de lui-même mais elle est donnée, reconnue et transmise.

lire plus

Silence et lumière

Une illusion répandue : la vie, c’est le bruit ; le silence, c’est la mort. Pourtant, la vie est faite d’alternances. Le silence est au coeur de la vie. Les bruits n’en sont que la carapace, laquelle est la partie visible de cet être changeant que nous nommons MOI.

lire plus

Silence !

Prêtre d’une paroisse de l’Est parisien, me voilà sollicité pour vous livrer quelques réflexions sur ce beau thème du silence.

« Réfléchissez dans le secret, faîtes silence !» dit le psaume 4 qui figure à l’une des journées de l’office de complies récité avant de s’endormir par les religieux, prêtres ou laïcs. 

lire plus

Silence, on écoute le temps

Le mot silence vient du latin silere : garder le silence, être en silence, se taire, ne dire mot, passer sous silence. Ce ne rien dire du silence peut être signifiant, ou pas, selon les intentions véhiculées par l’acte de se taire. On peut signifier quelque chose en ne parlant pas lorsqu’on devrait parler.

lire plus

Le silence, l’homme et Dieu

Etty Hillesum, à l’âge de vingt neuf ans, meurt à Auschwitz le 30 novembre 1943. Sans avoir en rien été préparée à un semblable accomplissement par son éducation ou une quelconque foi religieuse, en quelques mois à peine, alors que la menace de l’extermination des juifs d’Amsterdam se fait chaque jour plus précise, cette jeune femme s’élève à de telles cimes de son humanité que les meilleurs connaisseurs de la chose spirituelle en demeurent comme stupéfaits.

lire plus

Communautés ?

Avons-nous besoin de communautés pour vivre ? Faire communauté, d’une manière ou d’une autre, est-il une condition d’une vie véritablement humaine ? On ne peut répondre à de telles questions sans se demander d’abord de quoi on parle en disant communauté.

lire plus

Une communauté est un lieu de parole

Denis Primard est né en 1942 dans une ferme en Essonne, le Rotoir. Son père avait décidé de s’installer à la campagne, d’y regrouper des amis autour du travail de la terre et de petites entreprises artisanales afin d’unifier étude, vie de l’esprit et travail manuel.

lire plus

La communauté, lieu du pardon et de la fête

Jean Vanier est fondateur du mouvement  communautaire de l’Arche.

C’est dans une maison de la région parisienne où quelques personnes se sont réunies pour venir en aide à d’autres gravement handicapées que le mouvement a vu le jour.

lire plus

Le pouvoir de l’image

Plantons d’abord le décor en évoquant quelques images anciennes ou actuelles qui posent bien la question. On ne nous a pas appris en général à nous méfier des images, on ne nous a pas enseigné comment nous en garder.

lire plus

L’image peut-elle être belle ?

Proposons, pour ouvrir cette réflexion, une expérience de pensée : supposons que je me rende au Louvre, et que mon regard croise une des plus touchantes toiles de Delacroix, la Jeune orpheline au cimetière.

lire plus

L’image, qui porte en elle l’éternité du monde

Située au confluent de la réalité et de notre imagination, l’image, qu’elle soit tentative de représentation ou création de notre esprit, est un moment de vie capté à un instant précis. Figeant ce morceau de temps suspendu, et l’espace qui va avec, elle nous permet de nous les approprier, les chargeant en émotion.

lire plus

Deux mots sur “image et abstraction”

Si l’on peut s’étonner que dans l’histoire de l’art, une époque voie surgir un mouvement d’expression couramment appelé abstraction, peut-être faudrait-il rappeler comment s’établit la relation entre l’art et l’image avant d’évoquer la place de l’abstraction dans l’expression.

lire plus

L’agroforesterie

Agroforesterie : ce terme commence à faire son chemin. Stéphane Le Foll, Ministre de l’Agriculture (MAAF) soutient d’ailleurs clairement ces pratiques, notamment à travers le lancement de la plateforme « Produisons Autrement ».

lire plus

La Terre Mère est-elle bonne ?

Tlaltecuhtli au corps gigantesque est une épouvantable déesse crocodilienne dont les crêtes dorsales sont les chaînes de montagne. Selon un récit aztèque consigné dans l’histoire du Méchique, Quetzalcóatl et Tezcatlipoca descendent un jour du ciel pour  observer Tlaltecuhtlit qu’ils surprennent en train de sillonner les mers en quête de chair fraiche.

lire plus

Jacques, es-tu là ?

Allô ? Jacques ?

Cette semaine j’avais appelé plusieurs fois, mais en vain. Ce n’était pas dans tes habitudes, tu répondais promptement et le cas échéant tu rappelais rapidement.

lire plus

Jacques, compagnon silencieux du dialogue

Jacques, rien de ce que j’avancerai ne sera nouveau pour toi, tu le sais déjà. Mais vois-tu il y a là autour de toi, des amis et autres contributeurs porteurs de l’Esprit d’Avant pour entretenir la flamme de ta mémoire.

lire plus

Le garçon à la pie grièche

Il  est feu Jacques Chopineau maintenant, je dirais même : tout feu tout flamme.

Le calembour coulait de source chez lui, et il ne nous en tiendra pas grief.

lire plus

Regard sur l’Avant – en Avant

J’admirais cet ami. Sa patience aussi quand il m’enseignait, de son mieux, tout l’arabe qu’il savait. Et puis, surtout, j’ai beaucoup appris de sa sagesse : une sagesse toute simple, propre à transfigurer, sans le dire, la vie habituelle. 

lire plus

Attention, Fragilité

« Attention, je suis fragile ! »

« Je suis fragile. Ne pas toucher ! »

Quelques écriteaux tout simples, à côté de polyèdres posés en équilibre, mettent en garde les enfants qui s’éparpillent au sein de l’exposition – atelier.

lire plus

Rothko ou la fragilité dans la peinture

Le visiteur attentif d’une exposition Rothko, ou même d’une simple salle de musée où se trouvent réunies quelques-unes de ses œuvres, ne peut qu’être surpris par le silence qui y règne – je dirais même : par la densité de ce silence. 

lire plus