Imagine

Raphaël Bienfait et Léo Rainaud

Aujourd’hui avant de partir, je me regarde dans le miroir, voilà l’image que je vois depuis mon plus jeune âge.

Ensuite je sors de chez moi, je regarde autour de moi, quand soudain Ă  mon grand dĂ©sarroi j’aperçois une image reprĂ©sentant un soldat au Moyen-Age. L’image, la plus belle forme de langage et qui malgrĂ© son âge reste la plus sage ; des formes d’expression, utilisĂ©es par toute les civilisations depuis l’homme de Cro-Magnon jusqu’Ă  François Fillon.

Enfin j’arrive au lycée, et je retrouve tous les prisonniers de ce système scolaire plus que précaire. En cours comment je pourrais suivre, on dit que l’espoir fait vivre. J’ai des ambitions macabres ; je suis planté la comme un arbre, je feins de rester sage comme une image mais au fond je sens que la fin sera inéluctable.

Sur le chemin du retour, je vois des images défiler : tantôt une pub Nestlé, tantôt une pub KFC. Je rentre chez moi lessivé par cette journée, je m’affale sur le canapé hébété par les débilités que nous montre la télé.

Après le souper c’est responsable de tomber dans les bras de Morphée. Fermer les yeux , découvrir de nouvelles images, voilà une autre forme de langage un nouveau voyage …

Raphaël Bienfait
LĂ©o Rainaud