Parole et diversité

Une langue, ou des langues ?

Aller vers l’autre, s’exprimer, être authentique mais aussi capable de diversité. La langue est à la source de ce qui constitue l’humanité, témoin  de ses quêtes et transformations.

Quel meilleur exemple que la Bible et ses traductions pour nous permettre d’appréhender combien le passage du sens est instructif, tant sur celui qui traduit que sur le texte transmis. Fabien Nobilio nous amène à redécouvrir dans les premières traductions du « texte sacré »  et l’étude  qu’en font Richard Simon et Ernest Renan comment se construit l’idée d’une culture à partir de l’appréciation de la langue qui la porte.

Clara Bamberger nous montre comment les termes choisis pour le langage médiatique tendent à établir un nouveau consensus sur les normes et pourraient déplacer la notion de responsabilité.

Nicolas Michot met en lumière les stratégies d’expression des jeunes qui, pour utiliser au mieux les nouveaux moyens techniques de communication, condensent, segmentent, surimpressionnent ou inventent des pratiques langagières.

Jean Pruvost tout en rappelant le projet fondateur des dictionnaires montre que ceux-ci ne peuvent remplir leur rôle qu’en révélant les interstices où logent la sensibilité et la compréhension entre les mots.

René Abel s’en prend à la sorte de français qui règne aujourd’hui sur nos ondes et, souvent, dans notre conversation. C’est un cri d’humeur contre cette contrefaçon et ce qu’elle suppose ! On ne peut à la fois aimer la France et mépriser sa langue… Ces propos peuvent paraître parfois violents : ils ne font qu’exprimer un amour de la langue qui est la nôtre.

L’attention vive de François Kenesi et son talent pour construire des images permet de saisir dans des instants courts ou longs des significations qui même imprévues s’inscrivent dans l’histoire des significations.

Autant de pratiques, autant d’espaces où se joue la relation des hommes entre eux et dans leur tentative de pouvoir et de dépassement, … vers l’absolu ? C’est ce que nous invite à redécouvrir Jacques Chopineau dans la lecture du récit de Babel.

Argan Aragon nous invite à la mémoire d’un travail musical autour de la poésie traditionnelle du Mali et des slameurs de France et d’Algérie, le spectacle « Du griot au slameur » où la parole  « proclamée » construit un véritable espace de rencontre dont l’exemple peut être partagé.

Les parcours de jeunes adultes venus en France pour apprendre le français nous rappellent comme est  riche l’apprentissage d’un langage nouveau. Au delà de l’importance du vocabulaire et des règles, il suscite la découverte de richesses proches et reconnues en soi autant que nouvelles et inconnues chez l’autre.

Dans son roman Marrakech, Daniel Sibony évoque différents aspects des langues, barrières de compréhension, ou passages de sens forts.

Les pratiques sont, certes, diverses mais elles procèdent toutes de la même source et nous donnent, de multiples façons, le pouvoir de communiquer. Bien sûr, les animaux communiquent entre eux, mais les langages humains sont tout à la fois multiples et élaborés. C’est le « saint langage » chanté par le poète :

« Honneur des hommes, saint langage
Discours prophétique et paré. »*

qui engage une double interrogation sur ce qui nous habite et sur les dimensions que nous souhaitons atteindre.

Jacques Chopineau et Catherine Luuyt

* Paul Valéry – Charmes – la Pythie

Bulletin n°9 - Langues

Chroniques

– Mettre des langues dans des boîtes
F. Nobilio
► lire l’article

– Le langage médiatique, un pouvoir discret mais redoutable.
C. Bamberger
► lire l’article

– Sms, chats et blogs,
Fonctions créatives dans les pratiques d’écriture des jeunes
N.Michot
► lire l’article

– Du dictionnaire qui rime avec ordinaire et extraordinaire et du dictionnaire intersticiel
J. Pruvost
► lire l’article

 – Jargon, la mort d’une culture
R. Abel
► lire l’article

Regards

 – S’approcher du langage
Une petite collection de moyens d’exprimer
F. Kenesi
► lire l’article

Lectures

– Langues
J. Chopineau
► lire l’article

Discussions ouvertes

– La parole proclamée. Une promesse de compréhension.
Du griot au slameur.
A. Aragon
► lire l’article

– Apprendre une langue, habiter des différences
C. Petit
► lire l’article

– Des langues, frontières ou connaissance profonde
D. Sibony
► lire l’article